Google+ Badge

Suivre ce blog par mail

dimanche 31 janvier 2016

Strange fruit (suite)

La semaine dernière, j'ai eu la chance de rencontrer trois classes de troisièmes qui avaient lu L'arbre aux fruits amers.

Je les ai rejoints dans leur collège à Frontignan. Ils avaient préparé d'émouvants exposés pour m'accueillir et avaient une foultitude de questions pertinentes à me poser.
Petit retour sur ces interrogations:
Ils étaient curieux de savoir comment m'est venue l'idée d'écrire cette histoire.
L'arbre aux fruits amers est issu d'un fait divers, dont j'ai pris connaissance en écoutant la chanson Strange fruit.
Pour rappel, c'est une chanson qui relate l'horrible scène de lynchage qui a eu lieu à Marion dans les années 30. Trois jeunes Noirs sont pendus à des arbres, fruits amers d'une époque ségrégationniste. L'un d'entre eux survit, il se nomme James Cameron et devient militant des droits des Noirs.
Pour en savoir plus
ou encore ici pour en apprendre plus sur ce grand monsieur: ici





Pour écouter son récit, je vous conseille cette vidéo. James Cameron revient sur ce qui s'est passé.



Les élèves voulaient savoir si tous les personnages du roman étaient réels...eh bien, non!
En principe, les collégiens pensent que j'ai inventé le personnage de Nick, un cuisinier affable, d'un optimisme qui paraît forcément suspect.
En fait, le seul personnage fictif du livre est Sam: un jeune blanc membre du KKK et le supposé fils du Shérif.
Nous avons aussi longuement débattu de la fin du roman que j'aimerais réécrire quand l'ouvrage ressortira l'année prochaine théoriquement...sous un tout nouveau titre!

Merci à tous pour votre accueil



Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Devenir membre